Flux, richesse, revenu

De Le modèle M3M
Révision datée du 27 janvier 2011 à 23:37 par Pge (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Parmi les objectifs annoncés comme prioritaires par les programmes politiques les plus bruyants, on cite

  • la création d'emploi
  • la création de richesses
  • le développement de secteurs économiques porteurs

Cependant, derrière cette sympathique démarche, il existe des confusions un peu ridicules.

L'objectif de cette page est de mettre de l'ordre dans la validité et l'opportunité de ces objectifs.

Globalité

Pour commencer, il est important d'observer ces notions avec un maximum de recul et de globalité, en ne les considérant qu'en tant que variables d'un système global. En thermodynamique, les grandes lois de conservation ne sont pas applicables à des sous-systèmes partiels ou locaux; elles n'ont de sens que pour un système global, un système n'ayant aucune forme d'échange avec le monde extérieur. Il devrait en être de même pour l'étude de la perform

Richesse

Admettons comme définition indirecte que la richesse est ce qu'une société d'êtres hu,ains cherche à augmenter globalement, et cette définition est ici prise comme point de départ.

S'agissant d'une définition indirecte, il devient utile ou nécessaire de produire une définition exhaustive. A ce stade, les richesses incluent donc les biens matériels en général, mais aussi des composantes non matérielles telles que la santé physique et mentale des personnes, leur niveau d'éducation, leur niveau de bien-être,...

Les richesses constituant une grandeur à maximiser, il est implicitement évident qu'elle est mesurable. Cela peut paraître choqunt ou incongru de mesurer la santé et le bien être avec la même unité que des biens consommables,... Mais ce commun dénominateur est aussi indispensable qu'impliciite, et il existe dans le cerveau de quiconque souhaite souhaite consacrer des moyens à l'obtention ou la création de richesses généralement quelconques.