Innovation non lucrative

De Le modèle M3M
Révision datée du 4 septembre 2009 à 16:23 par Pge (discussion | contributions)
(diff) ◂ Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante ▸ (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dans le modèle libéral de l'entreprise, l'innovation est cruciale, mais n'est viable que l'innovation rentable, et donc l'idéal d'innovation qui en dérive est celui d'innovation lucrative.

Il est donc regrettable que notre société n'offre à l'innovation non lucrative aucune voie d'expression concrète. Qu'il s'agisse d'économistes, de politiciens, de gouvernements ou d'individus entreprenant, les priorités affichées sont la rentabilité toujours, la création d'emploi parfois, mais l'innovation en tant que telle rarement.

En particulier, si une personne découvre une innovation majeure mais non lucrative, il lui sera très difficile de développer, faire connaître et apprécier cette innovation, et il n'y trouvera lui-même aucun retour valorisant, sauf bien sûr s'il arrive à greffer sur cette invention une plan financier qui la transformera... en innovation lucrative.$

L'industrie logicielle

Deux paradigmes dominent l'industrie du logiciel.

D'un coté, il y a le logiciel "payant", souvent propriétaire...

De l'autre coté, il y a le logiciel "libre",...

L'Esperanto

Autres innovations hypothétiques

On ne saura jamais le nombre d'innovations non lucratives apparues dans l'imagination de chercheurs féconds et qui n'ont jamais vu le jour, mais on peut supposer différente cas: ...