Hel et Louis

De Lillois Fractale Wiki
Révision datée du 8 février 2009 à 12:16 par Pge (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Elle et Louis.

Hel et Lui.

C'est un soir doux de printemps. Ils se connaissent depuis peu de temps.

A cet instant leurs yeux se testent, leurs mains font connaissance, leurs postures se libèrent.

Poussés par des forces bien plus anciennes que le plus anciens des humains, ils cèdent aux impératifs de la logique qui les a créés et qui se nourrit d'eux.

Le cœur de Louis bat plus vite, son sang, ses muscles, ses hormones se mobilisent.

La peau, les lèvres, les yeux de Hel élaborent des signaux. Ses neurones s'activent.

Ils ont peur, ils ont besoin, ils ont envie de faire ce pour quoi ils sont programmés.


Pour quoi écrire ceci ? Je ne puis être à la fois Hel et Louis. La pièce était pile ou face, pas les deux. Je puis éprouver ce qu'éprouvent celles ou ceux qui sont du même coté de la barrière.

Mais ce qu'éprouvent celles ou ceux qui sont de l'autre côté de la barrière, ces martiens ou ces vénusiens ?

Je veux m'efforcer de comprendre, de décrire ou de rêver non seulement ce qui m'habite, mais aussi ce qui habite celles ou ceux qui sont en face. 

Ami(e)s ou ennemi(e)s, proies ou prédateur(trice)s, voisin(e)s infiniment proches et infiniment incompréhensibles.

Ainsi peut-être deviendrais-je davantage moi-même. Ainsi vivrai-je en connaissant un peu mieux mes ressorts, ou le sens de cette conscience qui questionne.

Ainsi arriverai-je à mieux tolérer la perspective de ne plus être ce que j'aurai été.

Ainsi me serai-je fait une idée plus acceptable de ma vie et de ma mort.


Le monde a jailli du néant il y a 14 fois longtemps.

La vie a surgi il y a 4 fois longtemps.

Improbable étincelle.

L'ordre qui emprunte au désordre.

De même que la battement d'aile d'un papillon peut avoir un effet décisif sur l'apparence d'une tornade, de même à ce moment précis et unique, il y a 14 fois longtemps, un rayon venu du soleil a heurté une rare combinaison de molécules, avec de bizarres effets sans lesquels nous ne serions pas là à y penser.

De la matière passive émerge alors ces structures qui s'inventent ce qui avait toujours été absent: un objectif.

Des structures qui s'inventent un objectif, ou bien qui sont cet objectif.

Cet objectif simpliste et radicalement puissant, c'est de se dupliquer.

La vie a pour unique objectif la vie.

La vie est l'objectif d'elle-même.

De là... ; et tous ceux dont nous avons l'image ou l'idée; et tous ces étranges et improbables cousins que nous n'aurons pas le temps de connaître; et toi, lectrice, lecteur; et tous ceux qui nous ont précédés; et tous ceux qui nous suivront ; et Hel; et Louis.